L'ARBRE  

Perdu au milieu de la ville,
L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


Les parkings, c'est pour stationner,
Les camions pour embouteiller,
Les motos pour pétarader,
Les vélos pour se faufiler.


L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


Les télés, c'est pour regarder,
Les transistors pour écouter,
Les murs pour la publicité,
Les magasins pour acheter.


L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


Les maisons, c'est pour habiter,
Les bétons pour embétonner,
Les néons pour illuminer,
Les feux rouges pour traverser.


L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


Les ascenseurs, c'est pour grimper,
Les Présidents, pour présider,
Les montres pour se dépêcher,
Les mercredis pour s'amuser.


L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


Il suffit de le demander
A l'oiseau qui chante à la cime.

Jacques Charpentreau

 

L’arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Drôle de question ! dit l’oiseau.

 

Quand le soleil nous inonde de chaleur,

Il fait de l’ombre pour les ratons-laveurs.

 

Quand l’orage gronde dans le ciel,

Il sert de parapluie pour les coccinelles.

 

Quand les amoureux veulent graver leurs  noms,

Il leur prête  bien gentiment son tronc.

 

Quand les enfants veulent grimper,

Il ne refuse jamais de les porter.

 

Quand un vieillard est fatigué,

Il lui donne une branche pour s’appuyer.

 

L’arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Drôle de question ! dit l’oiseau.

Si mes suggestions vous semblent puériles,

J’ai une réponse beaucoup plus utile,

 

L’arbre tout seul,

 

Il sert de perchoir pour les oiseaux.